SABINE MIRLESSE

 

italy66-Edit

OBLATIONS

7/8 OCTOBRE

 

« Œil vivant », la caméra de Sabine Mirlesse recueille le tremblement des formes, au bord du désastre : nues déchirées par le vent, vert des pâtis gorgés de pluie, mains tachetées d’âge et de lumière, étoilement du marbre en son point de brisure… D’une vidéo à l’autre, le regard se fait arpenteur du son, guérisseur par la lumière, et fossoyeur d’étoile. Une esthétique de la faille et du fragment, qu’accompagnent dessins, gestes, marches – coups de pioche et ciselures du marbre. Des Bucoliques de Virgile à l’Enfer de Dante, un rituel s’instaure qui relie un à un les éléments du monde – nuages, troupeaux, ombres et reflets – au rythme de l’œil, au mouvement de la main. Sans cesse, quelque chose commence et s’achève ici, dans le battement du ciel et de la terre.


Sabine Mirlesse est une artiste franco-américaine qui vit et travaille à Paris. Elle est titulaire d’un master en photographie obtenu à la Parsons School of Design (New York) et est diplômée de McGill University à Montréal en anthropologie des religions et en littérature. Elle est enseignante à l’université américaine d’art et de design Paris College of Art. As if it should have been a quarry est sa première monographie (Damiani, 2013) ; inspirée de l’éruption volcanique en Islande, elle a fait l’objet d’une exposition à la Galerie Particulière à Paris en automne 2015 et à Bruxelles au printemps 2016. Actuellement elle travaille autour d’un nouvel ensemble sur la mythologie et l’acte de voir, qui l’a conduite en Arménie; 
un cycle d’exploration des paysages du sud-ouest américain; ainsi qu’une oeuvre basée sur des recherches in situ dans les carrières de marbre des alpes d’Apuane en Italie du nord.

www.sabinemirlesse.com

 

 

Publicités